Banner01.jpg

Banner02.jpg

Banner03.jpg

Banner04.jpg

Banner05.jpg

Vous êtes ici :   Accueil » Votre chronique » De nos concitoyens
    Imprimer la page...
Texte à méditer :   “Il y a toujours un avenir pour ceux qui pensent à l’avenir.”   François MITTERAND
En application de l’ordonnance n° 2021-1310 du 7 octobre 2021 portant réforme des règles de publicité, d'entrée en vigueur et de conservation des actes pris par les collectivités territoriales, et le décret n° 2021-1311 du même jour pris pour son application, la publication numérique des procès verbaux des séances du Conseil municipal ainsi que les arrêtés municipaux sont publiés dans la rubrique "Notre commune" - "Publication numérique".

Attention : grippe aviaire - risque élevé

Rappel des horaires d'ouverture de la mairie : l'accueil du public se fait le mardi de 16 heures à 19 heures, la permanence des élus se tient également le mardi soir de 18 heures à 19 heures. Les élus peuvent aussi recevoir sur rendez-vous. En dehors de ces heures, vous pouvez contacter le secrétariat de mairie par courriel mairie.mulhausen@wanadoo.fr, vous obtiendrez une réponse dans les plus brefs délais.

Votre chronique - De nos concitoyens

 1 membre
Connectés : ( personne )

Georges STRUB  -  par Christine

221124GStrub.jpgGeorges STRUB fête ses 85 ans

Georges Strub a eu l’immense joie de fêter son 85è anniversaire et a accueilli avec grand plaisir le Maire René Schmitt et son adjoint Philippe Riehl qui lui ont présenté les meilleurs vœux de la municipalité.

Georges est né le 3 novembre 1937 à Ingwiller, fils de Georges Strub et Marguerite Schini et a grandi à Mulhausen avec deux sœurs et un frère.
A 14 ans, à l’issue de sa scolarité, son père, berger, l’a envoyé en Lorraine pour le seconder et apprendre le métier qu’il a exercé pendant 30 ans. Le 1er avril de chaque année une quinzaine de wagons contenant chacun 45 mères et leurs agneaux  partaient de la gare d’Obermodern jusqu’à  Hettange-Grande situé à 5 km de la frontière franco-Luxembourgeoise. De là, ils partaient vers Thionville où ils ont pris leur quartier d’été. Les quatre-cents agneaux étaient engraissés en pâture et tout le cheptel entretenait les espaces autour du Fort de Guentrange, ceinture fortifiée de Thionville, construit par l’armée allemande pendant la première annexion, mais également les terrains en friche des usines sidérurgiques. Il avait comme seul habitation une roulotte, mais trouvait également l’hospitalité chez les fermiers des environs avec lesquels il travaillait main dans la main.
Le 25 novembre il revenait à Mulhausen pour les pâtures d’hiver. Les dernières années de sa carrière il s’occupait de 900 bêtes qu’il avait repris d’autres bergers qui ont arrêté leur exploitation.
A l’âge de sa préretraite, les moutons étaient alors dans des parcs clôturés et n’avaient plus besoin de surveillance constante.

Georges a fait 18 mois de service militaire en Allemagne à Trêves, 2è ville de garnison française, en tant que cuirassier à la 2è division blindée. Il a aussi été 18 mois en Algérie à Souk Aras où il surveillait en tant que conducteur de chars la Ligne Morice, une ligne de défense qui courait le long de la frontière entre l’Algérie et la Tunisie.

Plus tardivement, il a fait la connaissance de Chantal Philipps qui officiait dans le restaurant de sa sœur à Rothbach et leur relation s’est concrétisée lors d’une soirée dansante à Menchhoffen. Il se sont mariés le 27 mai 1983.
Le couple s’est installé dans la maison familiale de Georges avant de construire leur petit chez soi impasse du Château à Mulhausen. 

Publié le 24/11/2022 06:58   | |    |


Commentaires

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !