Votre chronique
Tous les billets
DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ] 10 pages suivantesSuivantFin
le 8 mai - un devoir de mémoire  -  par Christine_SCHMITT

05-8maidn.jpg

En mémoire à tous les anciens combattants,


Réuni au pied du monument aux morts pour la célébration du 69ème anniversaire de la fin de la seconde guerre mondiale, le Maire René Schmitt a rappelé la fin du dernier conflit ayant engagé directement la France sur son territoire.

A l’honneur ce matin Jacques et Charles STRUB seuls témoins de Mulhausen encore vivants des engagés dans la Wehrmacht au front Russe.
Jacques, le doyen du village premier incorporé de force de Mulhausen et son frère Charles le dernier à devoir partir au front.

Le Maire a tenu à honorer tous les concitoyens ayant donné de leur jeunesse et de leur vie dans ce conflit qui s’est acharné sur nos terre début 45 où Mulhausen était en plein dans le front des attaques Américaines.

Souhaitons que cela ne se reproduise plus jamais en était la synthèse. Il a appelé à la paix en Europe de l’Est comme en Afrique et au Proche-Orient avant de déposer une gerbe en mémoire de tous les disparus et victimes des guerres sous le son du clairon donné par David Antoni.

Merci à tous les habitants qui se sont déplacés à la mémoire de nos victimes de guerre.

 

05-8maipelmel.jpg

Publié le 12/05/2014 @ 19:32  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
Confirmation  -  par Christine_SCHMITT

05Confrim.jpgConfirmation

Dimanche dernier était jour de fête pour la paroisse protestante de Mulhausen à l’occasion de la confirmation de trois jeunes du village qui ont demandé à renouveler leurs vœux de baptême et présenter leur engagement. Cette cérémonie marque également la fin des années de catéchisme et de K’T sens  qui se sont déroulés sur trois années et qui leur ont permis de découvrir la foi chrétienne sous toutes ses facettes. C'est avec beaucoup de sérieux et d'entrain qu'ils ont préparé ce culte présidé par le pasteur Renaud Koeniguer. Parents, parrains, marraines, familles, paroissiens et conseillers presbytéraux étaient présents pour entourer ces jeunes qui  se sont engagés à vivre dans la foi chrétienne. Après les bénédictions respectives, le pasteur leur a remis individuellement le souvenir de confirmation  sur lequel figure le verset biblique choisi par chacun, et qui les accompagnera tout au long de leur vie. Le culte a été enrichi par les chants de la chorale paroissiale dirigée par Roselyne Koeniguer et quelques interludes musicaux à la trompette et au saxophone par David et Thomas. Nathalie Antoni, monitrice de l’église des enfants, n’a pas manqué de les féliciter, de les remercier d’avoir été très fidèle aux rencontres de l’Eglise des enfants et de leur parler de la bonté de Dieu, avant d’interpréter avec les enfants le chant « Père, unis-nous tous ». Serge Kuhm, animateur du groupe de jeunes, s’est invité en fin de culte pour présenter de façon ludique les activités du groupe de jeunes que les trois confirmands ont déjà intégrées. Les nouveaux confirmands et d’autres jeunes, dès leurs 13 ans, sont cordialement invités à se joindre à ce groupe qui se retrouve une fois par mois pour des soirées à thème.  Les confirmands Florian Diviné, Julie Friedrich et Chloé Lerley.

Publié le 12/05/2014 @ 19:10  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
Mme Marguerite GEYER - M. René DIFFINE  -  par Doris_DELOR

Décès de  Mme Marguerite GEYER et M. René DIFFINE

A quelques jours d'intervalle, Mulhausen a connu le décès de deux personnes âgées : le 7 avril Mme Marguerite Geyer à l'âge de 77 ans et le 20 avril M. René Diffiné à l'âge de 85 ans.

Mme Marguerite Geyer était née le 18.01.1937, fille aînée des époux Georges Bauer et Marguerite née Burckel. Elle a grandi avec une sœur cadette, une jeune sœur est décédée en bas âge.
La défunte  a toujours vécu et travaillé à Mulhausen et épaulé ses parents dans leur exploitation agricole. Durant sa jeunesse elle s'est investie dans la paroisse en jouant de l'harmonium et de l'orgue durant de nombreuses années.

  Le 16.09.1961 elle a épousé à Mulhausen M. Philippe Geyer originaire de Niedermodern. De leur union sont nés trois enfants, dont deux ont fondé leur foyer à proximité des parents. Trois petits-enfants ont agrandi le cercle familial et fait le bonheur de leur grand-mère.

Mme Geyer a été très marquée par le décès brutal de son mari en 1999 à l'âge de 62 ans. Depuis quelques années sa santé s'était dégradée. Très entourée par ses enfants et leurs familles elle a courageusement fait face. Depuis octobre dernier une grave maladie ne lui a plus laissé de répit. Elle s'est éteinte lundi 07 avril à l'hôpital du Neuenberg à Ingwiller, entourée de ses proches.
Le culte d’adieu a été célébré par le pasteur Renaud Koeniguer le 11 avril en présence d'une assistance nombreuse venue  soutenir la famille et rendre un dernier hommage à Marguerite Geyer.


M. René Diffiné était né le 12.04.1929 à Offwiller, au foyer de Diffiné Henri et Louise née Schmitt. Il a grandi en compagnie de deux sœurs et d'un frère. Après la scolarité il a effectué un apprentissage de cordonnier, métier qu’il a exercé  jusqu’à son mariage en 1956.

M. Diffiné a épousé à Mulhausen Madeleine Baltzer  le 12.05.1956. De leur union sont nés trois fils dont deux habitent à proximité des parents. Sept petits-enfants et trois arrière-petits-enfants, dont l'un est malheureusement décédé prématurément, avaient fait  la joie et la fierté de leur grand-père.

   M. et Mme Diffiné s’étaient installés dans la maison familiale et ont secondé les parents dans leur exploitation agricole jusqu'en 1971. Le couple n'a pas souhaité continuer l’agriculture et M. Diffiné  a occupé un emploi de soudeur aux Ets De Dietrich à Reichshoffen de 1971 jusqu’à sa retraite en 1989.

Le défunt était également engagé dans la vie locale. De février 1968 à Décembre 1984 il a fait partie du corps des sapeurs pompiers du village. Avec son épouse  il participait aux réunions et sorties de l’Amicale des Ainés tant que la santé le leur a permis. En mai 2006 ils avaient eu la grande joie de fêter leurs noces d'or.
Le décès subit de son épouse le 30 mai 2013 dans sa 79ème année a été un coup dur dont il n'a pu se remettre. Après une chute en novembre 2013 sa santé s'est dégradée. Après une hospitalisation il est entré en maison de retraite à Ingwiller où il est décédé le 20 avril, 8 jours après son 85ème anniversaire.

Le culte d’adieu a été célébré par le pasteur Renaud Koeniguer le 25 avril en présence d'une assistance nombreuse venue entourer la famille et  rendre un dernier hommage à René Diffiné.

Publié le 29/04/2014 @ 17:36  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
Culte du jeudi saint  -  par Nathalie_ANTONI

04Culte01.jpgCulte du Jeudi Saint

Pour commencer les fêtes de Pâques, les enfants de l’Eglise des Enfants de la paroisse de Schillersdorf-Mulhausen, ont participé à une veillée du Jeudi Saint, dont le thème était “Le lavement des pieds”.

Une saynète retraçant cette partie de la vie de Jésus a été jouée par 6 enfants : Johan dans le rôle de Jésus, Anna dans le rôle de l’homme portant la cruche et accueillant les disciples pour préparer la salle du dernier repas, et enfin François, Cheyne, Laura et Hugo (de g.à d.) et dans le rôle des disciples. Une fois installés autour de la table, les disciples se questionnaient pour savoir qui parmi eux était le plus grand, et qui était le plus petit et donc celui qui leur laverait les pieds avant de manger. Car en ce temps-là, on se promenait en sandales et les pieds étaient bien poussiéreux après une journée de marche ou de travail.04Culte02.jpg

C’est là que Jésus s’est levé, s’est agenouillé devant chacun des disciples et lui a lavé les pieds. Ce geste d’amour, d’humilité et de service envers son prochain a été encore expliqué par le pasteur qui a  exhorté chaque paroissien à répandre cet amour infini de Dieu autour de lui, à devenir un petit “virus d’amour de Dieu” qui se répandrait sans retenue ! Les enfants ont également réalisé un geste symbolique : ils avaient découpé sur un papier coloré les formes de leurs pieds et les avaient accrochés sur un grand drap blanc symbolisant le linge utilisé par Jésus pour laver les pieds aux disciples. Ainsi ils montraient à l’assemblée qu’ils avaient bien compris le geste de Jésus et voulaient eux aussi faire partie de la famille de Dieu et devenir disciple de Jésus. Enfin un moment fort de la veillée était le chant “Père, unis-nous tous, que le monde croie à ton amour” entonné par les enfants et les paroissiens se donnant la main et formant une grande chaîne d’unité et d’amour.

Publié le 22/04/2014 @ 16:25  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
Marche printanière de l'ASL  -  par Hlne_OBER

04Marchepop.jpgMarche printanière

En ce dimanche des rameaux, l’Association Sport et loisirs de Mulhausen a organisé sa quatrième marche printanière.

Le soleil a ravi les 80 marcheurs en faisant 12 km dans les sentiers avoisinants, passant par le château d’eau d’Engwiller où il y avait un ravitaillement avec un point de vue formidable.

Le chemin du retour a ensuite été engagé via Uhrwiller, pour rallier le point de départ et se retrouver pour la traditionnelle « Arbsesupp » dans la salle polyvalente, rejoint par de nombreux « non-marcheurs » qui ont rempli la salle.

Cette sympathique et conviviale journée s'est poursuivie jusqu’en fin d’après-midi

Publié le 22/04/2014 @ 16:18  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
Le Maire à l'école  -  par S_Koehl

4MaireEcole.jpgM. le Maire invité à l'école...

Le vendredi 11 avril 2014 les élèves de la classe du CM1/CM2 de Mulhausen ont eu le plaisir de recevoir la visite de monsieur SCHMITT René ,Maire de la commune.                                                                                   
Les enfants l'avaient invité suite à une leçon d'éducation civique sur les élections municipales et le rôle d'un Maire. Après avoir soigneusement préparé un questionnaire sur le rôle d' un Maire et de ses élus, ses responsabilités au sein de la commune, et ses différentes activités, les élèves ont à tour de rôle interviewer M Le Maire, qui s'est volontiers prêté au jeu  des  questions -réponses.                               
Pour le remercier de sa venue, les élèves l'on ensuite convié au verre de l'amitié .                                                         
                                                       
Les élèves de la classe de CM1/CM2 de Mme Koehl.

Publié le 22/04/2014 @ 16:10  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
30 éme anniversaire de l'Amicale des Aînés  -  par Doris_DELOR

03aine30ans01.jpgL'Amicale des Aînés souffle ses 30 bougies

Depuis des semaines les membres de l'Amicale des Aînés de Mulhausen et Environs se réjouissent de pouvoir fêter le 30ème anniversaire de leur Amicale créée le 14 mars 1984.

La salle polyvalente, décorée avec goût sous la houlette de l'animatrice Erna Heller, a accueilli les membres ainsi que les sympathisants qui partagent avec eux les différentes  sorties. Pas moins de 80 personnes se sont retrouvées jeudi le 13 mars 2014  pour un déjeuner et pour célébrer presque jour pour jour cet anniversaire.

Le président Pierre Vogler a accueilli avec plaisir le maire René Schmitt ,  le pasteur Renaud Koeniguer et leurs épouses. Il a salué l’assistance et a eu une pensée émue pour les personnes qui  n’ont  pu se joindre à la fête. Il a fait l'historique de l'Amicale depuis sa création le 14 mars 1984 et a eu la joie de saluer  quatre membres fondateurs qui participent toujours aux réunions : Mme Adèle Bergantz, M. Jacques Strub, les deux doyens de l'amicale et du village, Mme Madeleine Leh et Mme Marthe Kuhm. Mme Marianne Doy, cinquième membre fondateur réside à la maison de retraite Siméon à Ingwiller. M. Vogler lui a fait la surprise de lui apporter son bouquet le lendemain à Ingwiller  où elle l'a reçu avec reconnaissance.

Durant l'apéritif M. André Fischbach, un natif de Mulhausen, a assuré l'animation musicale d'ambiance à l’orgue électronique. Il a accompagné une chorale improvisée qui a invité les convives à faire honneur à l’excellent  repas.

Au courant de l'après-midi, M.  Vogler et Mme Heller ont eu le plaisir d'honorer les 4 membres fondateurs présents et heureux de participer à cette belle fête.

03aine30ans02.jpgC''est avec émotion et sous les applaudissements qu'ils ont offert un bouquet aux dames et un cadeau à M. Strub. Les anecdotes et les souvenirs des 30 ans écoulés ont fait leur retour en force.
Des débuts en 1984 où les réunions avaient  lieu dans une salle de classe inoccupée de l'école primaire, aux réunions actuelles à la salle polyvalente que de chemin parcouru !
Sous le mandat du maire Georges Baltzer, M. Georges Fischbach a effectué les démarches pour créer un Club des Aînés. M. Joseph Bartczak en a été le président, M. Fischbach l'animateur.
En 1996  Mme Madeleine Schmitt  devient présidente et assure l'animation. Sous son impulsion la création officielle d'une association a été réalisé, qui s'est ouverte à des membres de villages  environnants et qui porte le nom "Amicale des Aînés de Mulhausen et Environs ».
En 1996 la municipalité a récupéré la salle de classe pour en faire une salle informatique pour l'école et depuis cette date les réunions ont lieu à la salle polyvalente. Mme Erna Heller s'occupe de l'animation depuis 2002.
M. Pierre Vogler est président depuis 2007.
L'amicale  compte actuellement 36 membres et fait preuve d'une belle vitalité, outre les rencontres mensuelles les sorties ne manquent pas.

La partie récréative n'avait pas été oubliée. M. Fischbach a su  créer une ambiance chaleureuse. Il a joué les airs anciens si appréciés de tous et qui ont été repris en choeur.  Les personnes qui fêtaient leur anniversaire au mois de mars ont pu choisir un chant entonné en leur honneur.
03aine30ans03.jpgQuelques dames ont présenté un sketch humoristique « dames  cherchent compagnon éperdument ».

  C'était une fête réussie qui restera longtemps dans la mémoire des participants. Les membres de l'Amicale se retrouveront le 09 avril prochain à midi pour leur assemblée générale précédée d'une  soupe aux pois accompagnée de saucisses.
 

 

Publié le 20/03/2014 @ 19:26  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
D'r Witzmedaa  -  par Christine_Schmitt

03Witzmedaa.jpgLache esch gsund

L’association de pêche locale s'est attachée, une nouvelle fois, à combler le public venu nombreux hier après-midi dans la salle des fêtes de Mulhausen pour cette onzième édition du « Wetz Medaa », l'un des événements phare du président Henri Decker qui s'applique à mettre en exergue les saveurs dialectales alsaciennes.  Les quatre « Wetzknuebe », Germain Felten, Henri Decker, Michel Schaeffer et René Haller, ont comme d’habitude pris place sur la scène et ont, à tour de rôle, décliné leur répertoire de jeux de mots et de blagues en dialecte, des biens connues et d'autres inédites, propageant bonne humeur et rires dans la salle.

Tout au long de l’après-midi, boissons diverses, bretzels et pâtisseries faits maison ont été proposées suivi d’une riche tombola, offerte par les commerçants des alentours et les sympathisants de l'association. En fin d'après-midi,  le public et d’autres convives qui se sont rajoutés, ont prolongé ce moment convivial autour des tartes flambées et pizzas préparées par les membres de l'APP.

 

 

 

 

E Gedischtel vum Henri Decker
pour le lancement de la 13è édition de
« e Friehjohr fer unseri Sproch » :

Hann er drusse s’wader gsahn
esch de wender dan schon erum
mer han noch ken schneeflocke gsahn
un de horni esch au schon erum.

De Dax kumt schon de beuj erus
d’Schwarzamschdel pfifft ufem Dach fun de Schier un fum Huss
d’Bachschdalsle un Gawelweje sen zerek,
des sen alles zeiche vom Friejohr, was fer e Gleck.

Un wan mer fun unsere Kender meh elsassisch det here
Ja, wan mer unseri nochkumme zerscht d’Muedersproch deht lehre
was fer e gleck fer unseri sproch, waer’s friehjohr zereck.

Parler français, esch chick
aver fer unseri Sproch, e hick
mer sen ja franzesch un weles au bliewe
wele aver au elsassisch rede, un weles au schriewe.

Et au français de là-bas,
je peux seulement dire, venez un peu par là
Vous aimerez la choucroute et le vin blanc
Vous serez bien accueilli, car notre cœur il est grand.

Venez vite voir nos traditions
Et écouter notre dialecte, c’est urgent
Car je ne sais pas jusqu’à quand
Cela dépend de nous et de nos enfants.

Fer was, wiehar, vieso, warum
Des brengt nex meh
Was durich ech, ech erum
Zuekunft de leut forne nus
Drum rede alsassich uf de Stross un em Huss
Dan so lang wie en Strasburi s’Munschder exischdiert
Wensch ich mer das unseri Sproch sich net feliert

Wan mer aver alli zsamme stehn
No kann se einewei net fegehn
Un wan isch met mim gebabels eijer
Gewesse hab kenne berere
No kann eich necks bassere

Un van mer uns an des alles
Halde s’gaze johr, no gebts
E schenes Friehjohr
Ja e Friehjohr fer unseri Sproch »

Esch hof esch habs net everdrewe
Dan ech hab de paar ziehle
Salver gschrewe.

 

 

 

Publié le 06/03/2014 @ 17:27  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
A halwi Söej blieht nit stehn  -  par Christine_Schmitt

02Theatre2.jpg

« Tout est bon dans le cochon »


Une salle comble et un public enthousiaste tels étaient les ingrédients, pour le plus grand bonheur des comédiens,  à la réussite de cette nouvelle représentation donnée par la troupe de théâtre alsacien de Zinswiller. 

Pour commencer l’après-midi une introduction proposée par Edith Jund, elle-même actrice au sein de la troupe, a été produite par quelques jeunes du village, dont ses deux fils, sur un sujet qui fait parler de lui tous les jours, en l’occurrence le temps. Matéo de Schnee, Louis de Raje, d’Anna d’r Wind, Laura d’Sonne un de Hugo s’Gewetter entouré de Nathan d’r Verzehler ont démontré leurs talents d’acteurs en jouant une petite saynete en dialecte « ufs Watter ». Bien que quelques peu impressionnés devant le public, ils ne demandent qu’à poursuivre cette initiative sous l’impulsion de Edith, qui ne manquera pas de leur trouver une petite pièce.

Place à ensuite été laissée au « grand » qui nous ont présentés la comédie en trois actes, de Bernard Eibel, intitulée « A halwi Söej blieht nit stehn ».

02Theatre1.jpg

 

Les treize acteurs s'en sont donnés à cœur joie. Il faut dire que la pièce ne manque pas de rebondissements sur ce sujet plutôt insolite. L'histoire raconte les péripéties d'une association qui organise une « fête du rouleau de porc » et où, avant la fête, dans un camion accidenté manquent onze demi-bêtes congelées. Belle aubaine pour les organisateurs. L'un plus croustillant que l'autre, les personnages ne sont pas au bout de leurs surprises. 
Ont-ils quelque chose à voir avec cette disparition ? Le restaurateur et son valet ont deux policiers sur le dos, une énergique enquêteuse d'assurance les suit de près. La secrétaire de mairie, le maître d'école, le pharmacien, un autre membre de l'association, et même le curé trempent dans la combine sans trop le vouloir. La bouchère a des soucis avec tous ces quartiers d'animal qui déboulent au compte-gouttes dans son atelier. La femme du patron du restaurant regarde tout ça d'un drôle d'œil. La voisine, d'une curiosité envahissante, sème encore plus le trouble. Et si cette viande avait quelque chose en soi ?

D'après les spectateurs, à la fin de la représentation, ce pressentiment est une certitude, à en juger par les rires et les applaudissements  qui se déclenchent au fur et à mesure de l'action… La troupe de Martine Haettel a su séduire un public formidable, comme elle l’a soulignée, et reviendra de gaité de cœur l’année prochaine. Le FCM n’est pas resté sans reste, puisque nombreux étaient les spectateurs à se retrouver autour d’une table pour un moment de convivialité, et faire honneur au buffet préparé par ses membres.

 

Publié le 09/02/2014 @ 19:35  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
Des matchs sur tapis vert  -  par GB

01FCMCarte.jpgDes matchs sur tapis vert

Pour la troisième année consécutive, le club de football de Mulhausen profite de la trêve sportive pour organiser des journées « jeux de cartes ». La première s’est déroulée hier, et deux autres sont prévues les 29 et 26 janvier.

Que le mois de janvier est long pour les amateurs de football ! Durant cette pause sportive hivernale, les terrains restent désespérément vides, silencieux… Sauf du côté de Mulhausen, où le stade accueille toujours des hommes bruyants, survêtement aux couleurs de leur club sur le dos. Car pour le FCM, ce n’est pas parce qu’il n’y a pas de championnat qu’il faut obligatoirement passer ces dimanches de trêve chez soi, devant la télévision.


Depuis trois ans, à cette période de l’année, les dirigeants organisent donc des après-midis dédiés aux jeux de cartes. Une façon originale de continuer à faire vivre le club, mais plus encore « la vie du village », insiste le maire René Schmitt.
Car sportifs et non sportifs se retrouvent à chacune de ces manifestations. D’un côté, les anciens qui jonglent avec les rois, reines, valets et les as dans la salle polyvalente. De l’autre, des footballeurs qui prennent l’apéro puis mangent ensemble autour d’un barbecue. « La semaine prochaine, ce sera pizza et tarte flambée en soirée », annonce Eddy Ober, le président du FCM.

Des liens forts entre le club et ses supporters

Encore une fois, il y a fort à parier que la population répondra présent à ce rendez-vous. Car des liens forts existent entre les habitants du village et des alentours avec ce club d’une quarantaine de licenciés qui évolue modestement en D3. « Nous avons à chaque match une trentaine de supporters qui nous suit, ce qui est exceptionnel pour un petit club comme le nôtre et pour une commune de 480 habitants », remarque l’entraîneur Mickaël Fischer. « Ils viennent pour la convivialité », explique le président. Peu importent les résultats sportifs, l’important pour eux est de passer un bon moment autour d’une passion commune. Une ambiance qui plaît tellement au coach qu’il annonce à tout le monde rester pendant encore dix ans. Au grand plaisir des dirigeants qui le prennent au mot !
Pour entretenir ce plaisir de se retrouver tous ensemble, d’autres après-midis de jeux de cartes sont donc prévus les 19 et 26 janvier, de 14 h à 17 h. Et comme le FCM ne fait décidément jamais rien comme les autres, il proposera aussi du théâtre alsacien, dimanche 2 février à 14 h, à la salle polyvalente. Preuve que les footballeurs jouent un rôle majeur dans cette petite commune du pays de Hanau.
 

Publié le 16/01/2014 @ 18:37  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ] 10 pages suivantesSuivantFin
Rubriques

Fermer De nos concitoyens

Fermer Bi uns - Chez nous

Fermer Lu dans les DNA

Fermer Eglise

Fermer Necrologie

Fermer De nos associations

Derniers billets
26/01/2017 @ 19:31
Speckfest ...
07/10/2016 @ 17:59
Soirée quille de l'ASL ...
07/10/2016 @ 18:28
Messti 2016 ...
Derniers commentaires
Archives
03-2017 Avril 2017 05-2017
L M M J V S D
          01 02
03 04 05 06 07 08 09
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
Billets des amis
Vous êtes ici :   Accueil > Votre chronique
 
 
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre code secret


  Nombre de membres 5 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
 ↑  
Nous...
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Bx6KmM
Recopier le code :
Abonné
( personne )
Snif !!!
 ↑