Votre chronique
Tous les billets
DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ] 10 pages suivantesSuivantFin
Fêtes de rois et carnaval au club des Aînés  -  par Doris_Delor

1502FetedesRois1.jpgFête des rois et...carnaval

Les réunions mensuelles de l'Amicale des Aînés de Mulhausen sont variées et diverses. En janvier la réunion avait été dédiée aux noces de diamant du couple Liliane et Georges Kiehl. La salle avait été décorée en conséquence.

            De ce fait, la fête des rois avait été déplacée au mois de février. Qu'à cela ne tienne, carnaval,  couronnes et fèves se sont bien mariés dans la bonne humeur. Les tables décorées de serpentins et  d’un assortiment de chapeaux aux formes et coloris variés donnaient le ton. Le vin chaud embaumait la salle et a accompagné les  délicieux kougelhopfs faits maison par Madeleine Riehl où  elle  avait caché des fèves. Quatre reines et deux rois étaient les heureux gagnants de la journée. Mais retour à carnaval, chaque participant s’est choisi un couvre-chef original, et en place pour une belle photo de groupe.      

1502FetedesRois2.jpg

Trois anniversaires ont été célébrés en février,  la fête s’est poursuivie autour du café et de gâteaux . Des chants choisis par les jubilaires ont renforcé l’harmonie de cette matinée.

Les reines et rois d’un jour ont été : Pierre Vogler, Liliane Moritz, Jean Staath, Marie-Louise Decker, Lina Winter, Marie Langenecker.

Publié le 17/02/2015 @ 18:02  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
Philippe Odoux, ceinture noire  -  par JudoClubRothbach

1501odoux.jpgLa ceinture noire pour Philippe Odoux

La ceinture noire, c'est l'objectif de tout judoka. Philippe Odoux, citoyen de Mulhausen et membre du JC Rothbach l'a atteint avec brio.

« Cette ceinture récompense des années d'efforts et un travail technique constant », explique Denise Bartczak, la présidente du club, qui a souhaité intégrer la remise de cette ceinture noire à la fête de Noël, ce qui a permis à tous les judokas, ainsi qu'à leurs parents d'assister à cette cérémonie exceptionnelle patronnée par le père Noël.

C'est donc par ce moment exceptionnel, que s'est achevée l'année 2014 au Judo-club de Rothbach.

Denise Bartczak a tout d'abord retracé le parcours sportif de Philippe Odoux, qui a commencé le judo à l'âge de 7 ans au Samouraï Judo-Club d'Aurillac dans le Cantal, où il décroche la ceinture marron à l'âge de l5 ans. En 1994 il participe aux championnats d'Auvergne, après avoir remporté le titre dans le Cantal et validé ainsi ses 20 premiers points pour l'obtention de la ceinture noire. Fin 1995, des blessures à répétition l'obligent à arrêter les entraînements.

C'est en 2011, en même temps que ses enfants, Élise et Jules, qu'il reprendra le judo à Eu en Seine-Maritime, ce qui lui permet de préparer l'épreuve technique de kata, validée à Houlgate en 2012. Après quelques déménagements qui l'ont conduit à Mulhausen en 2013, il rejoint le JC Rothbach, où Philippe Odoux s'entraîne avec assiduité sous la houlette de son entraîneur Jérôme Schmitt, pour marquer les points nécessaires à l'obtention de la ceinture noire en décembre 2014. Un moment mémorable pour le club, et du jamais vu pour le père Noël, qui enregistre ainsi sa 5e ceinture noire depuis sa création en 1997.

Les cours de judo sont ouverts à tous, dès 4 ans. Renseignements au 06 13 78 63 88.

Photo : Philippe Odoux, au premier rang à droite, entouré de son entraineur Jérôme Schmitt, en kimono bleu, du père Noël et de la présidente Denise Bartczak.

Publié le 10/02/2015 @ 21:54  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
Théâtre alsacien  -  par Christine

1501TheatreAls1.jpgLe monde était fou ce dimanche

Le football club de Mulhausen a accueilli dimanche dernier la troupe de théâtre alsacien de Zinswiller, désormais habituée des lieux et toujours très attendu par le public. Les comédiens nous ont présenté  une pièce en trois actes de Bernard Weinhard, D'Welt isch verruckt (le monde est fou), expression que l’on retrouve souvent au quotidien dans les commentaires d’actualité de tout un chacun, souligne Martine Haettel, la metteuse en scène.

La scène se passe non pas comme traditionnellement dans une habitation, mais à l'extérieur, sur la place d'un village. Il a donc fallu repenser tout le décor, avec des travaux de menuiserie et de peinture assez colossaux, pour créer ce nouvel espace. Et le résultat a été absolument fantastique, trois rues qui donnent sur la place centrale sur fond d’arcades ont permis de s’immiscer dans la pièce presque comme si on y participait.  
Passe sur cette place avant de rentrer chez lui, le maire, Eddy Räddich, ivre après une réunion et trouve dans sa poche un soutien-gorge dont il ne se rappelle plus la provenance.
Son épouse, jalouse, pactise avec le conseiller municipal de l'opposition. Il est question de construire un hôtel dans la bourgade, et comme toujours dans ces situations, il y a des partisans et des opposants.
Tandis que le conseil municipal et le curé sont feu et flamme pour le projet, le fils du maire et sa petite amie sont contre, aidés par un voisin grognon mais au grand cœur. 1501TheatreAls2.jpg
Suite à des plaintes pour agression, une charmante commissaire mène une enquête aux conclusions plutôt inattendues. Arrivent encore dans l'action une sénatrice vraiment spéciale, une promotrice très gourmande dans tous les sens du terme, et un bien bizarre étranger de passage.
Mais heureusement que le « psychologisch psychologue » Ernest Hebmifescht est là, bien que dépassé par les évènements et tout ce beau monde qu’il trouve fou, n’a pas manqué d’entrainer le public à participer à ces mimiques !

Une belle pièce remplie d’humour, de moments cocasses, drôles et inattendus a ravi l’ensemble du public. A l’issue de la représentation, les spectateurs ont pu partager le buffet préparé par les membres du FCM et ainsi  poursuivre ce moment de convivialité.

Publié le 10/02/2015 @ 21:51  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
Départ de Roland, notre ouvrier commuanl  -  par Christine

1501DepRoland.jpgNotre Mac Gyver part à la retraite

Au 31 décembre, Roland a quitté son poste d’agent communal. Une cérémonie en son honneur a été organisée par la municipalité.

Après des années passées en Allemagne à gérer des chantiers dans le domaine de la ventilation industrielle, Roland a commencé son emploi d’agent d’entretien à la commune de Mulhausen le 2 mai 1997. Il répondait parfaitement à ce que la commune recherchait à l’époque : un homme sachant tout faire, autonome et capable d’initiatives. Il s’est rapidement intégré dans son nouvel environnement qu’était la fonction publique. Durant toutes ces années passées au service de la commune il a beaucoup travaillé seul, avec des collègues agent et dernièrement des vacanciers avec pour seul but un travail bien fait. Roland se faisait maçon (mur de l’Eglise ou salle polyvalente), charpentier-couvreur (Rabhiesel), démolisseur, plaquiste, carreleur (logements communaux), menuisier (armoires mairie) ou peintre. Plombier chauffagiste  il l’était déjà, c’était son passé. Un homme qui intégrait quasiment tous les métiers, une vraie aubaine pour la commune. Avec les années, il se faisait aménageur de voirie et de places (parvis de l’Eglise). Soudeur de métier, il réalise aussi bien notre mobilier communal comme les bennes, lèves charges ou chasse neige pour son tracteur. Sa passion pour le travail bien fait, il l’appliquait aussi à nos espaces publics. Déneiger le jour de Noël ou de l’an, balayage, débroussaillage, tonte du gazon, fleurissement, arrosage, sapins de Noël ou taille des arbustes, tout était dans ses cordes. Jamais à compter les heures, toujours au service de la commune.

Roland a été un de ces employés modèles dont on a du mal à s'en séparer. Nous perdons avec lui un homme de confiance avec qui il a été agréable de travailler, reconnu et respecté par ses paires. Il a fait valoir ses droits à vouloir s’arrêter, une autre vie commence pour lui maintenant et nous lui souhaitons une très longue retraite auprès de son épouse, ses enfants et sa petite-fille.          

Publié le 05/02/2015 @ 20:39  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
Après midi jeux avec le FCM  -  par Christine

1501jeux-de-cartes.jpgLe FCM anime....

Pour la sixième année consécutive, le football club de Mulhausen organise des après-midi jeux de cartes durant la trêve hivernale. Tout au long de la saison, pour beaucoup de passionnés du ballon rond, le dimanche se marie chaque semaine avec le football. Cependant le foot ne l’emporte pas tous les dimanches de l’année et le mois de janvier tombe en plein dans la longue trêve hivernale. De ce fait, beaucoup de passionnés se demandent que faire durant ces longs dimanche d’hiver, préférant sortir que de rester à table toute l’après-midi.

Du côté de Mulhausen, la combine est vite trouvée, et le FCM organise depuis 2010 trois après-midi jeux de cartes le dimanche, la première a eu lieu le 11 janvier, la seconde hier  et la dernière est prévue dimanche prochain.

Ces après-midi permettent de confondre les aînés et les jeunes du village avec les sympathisants et membres du club. Pendant que certains jouent aux jeux traditionnels que sont la Belote ou le Tarot, d’autres jouent à des jeux familiaux ou plus modernes tels que le UNO ou le Monopoly, le restant préférant discuter au bar autour d’une bière ou d’un vin chaud en refaisant le monde et le village.

Le 18 janvier a également eu lieu le « Speckfest » des joueurs qui, après une marche matinale de trois heures ont dégusté le lard et autres 1501Speckfescht.jpgsaucisses autour du feu avant de se joindre aux joueurs de cartes déjà installés. 

A Mulhausen, les gens se rendent à la salle polyvalente pour la convivialité et la bonne ambiance qui y règne, cette constatation est faite les dimanches de match où une moyenne de 30 à 40 personnes suit régulièrement le FCM.

Preuve qu’à Mulhausen, un dimanche sans le FCM n’est pas un dimanche comme les autres.

Publié le 22/01/2015 @ 20:48  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
Les noces de diamant des époux Kieh  -  par Doris_Delor

11NoceDiamKIEHL.jpgLiliane et Georges Kiehl fêtent leur noce de diamant

Entourés de leur famille et amis, M. et Mme Kiehl ont eu la grande joie récemment de célébrer leurs noces de diamant.

Le maire René Schmitt et les adjoints Philippe Riehl et Pierre Koehl leur ont présenté leurs meilleurs vœux et félicitations pour ces 60 années de vie commune et leur ont offert une corbeille garnie  au nom de la municipalité.

M. et Mme Kiehl sont nés tous deux à Mulhausen. Georges est né le 16 mai 1929 comme fils unique des époux  Georges Kiehl et Catherine née Schaefer. Liliane a vu le jour le 14 mai 1935 au foyer de Jean Moritz et Sophie née Engel. Un petit frère Jean avait complété la famille, malheureusement il est décédé brutalement à l’âge de 2 ans ½.

Le jeune couple s’est marié le 27 novembre 1954 à Mulhausen. De leur union sont nés quatre enfants :  Simone et Nicole résident à Mulhausen, Doris à Luttenbach, Pierre  à Schalkendorf. Quatre petits-enfants Anne, Julie, Lucas, Yann et deux arrière-petits-enfants Camille et Marc sont les rayons de soleil de leurs grands-parents.

Georges et Liliane Kiehl ont toujours vécu et travaillé au village. Seul le service militaire, effectué d'octobre 1949 à décembre  1950 à  Alger au 13ème Régiment de Tirailleurs Sénégalais a tenu Georges éloigné de Mulhausen. Dès leur jeune âge ils ont participé au travaux de l’exploitation agricole de leurs parents. Ils se sont installés dans la maison paternelle de M. Kiehl et ont tout naturellement pris leur succession. Georges a également continué la tradition familiale de fabrication de rouets alsaciens. Il exécutait les différentes pièces lui-même. Il tournait le bois, mais aussi les petits décors blancs pour lesquels il utilisait de l’os à moelle. Ces minuscules décors requéraient  une dextérité particulière. Il a exercé sa passion jusqu'à l'age de 80 ans.

Durant ces six décennies de vie commune les jubilaires ont partagé beaucoup de joies et bien des peines. Après des années de labeur, et malgré quelques problèmes de santé, ils passent une retraite paisible. M. Kiehl, en homme de terrain s’occupe toujours de sa basse-cour, mais surtout de ses moutons qui sont sa passion. Les deux jubilaires sont membres fidèles de l'amicale des aînés, Mme Kiehl  est également membre du comité. La prochaine réunion mensuelle leur sera dédiée.

Publié le 19/01/2015 @ 12:38  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
Fete de Noël au FCM  -  par Christine

12NoelFCM1.jpgLe Père Noel chausse ses crampons

Samedi dernier, 13 décembre, a eu lieu la traditionnelle fête de Noël lors de laquelle l’ensemble de la famille du FCM s’est retrouvée à la salle polyvalente dans un cadre convivial et festif à l’image de toutes les diverses rencontres footballistiques et manifestations de l’année écoulée.
Ce ne sont donc pas moins de 120 personnes qui se sont réunies autour du repas de Noël concocté dans son intégral par un des joueurs. Les épouses des membres du comité avait quant à elles préparé un buffet pour l’apéro et le dessert. Dans ses mots de bienvenue, le Président, Eddy Ober, a salué l’assemblée et fait une petite synthèse des matchs aller, en demandant encore plus de présence des joueurs aux entrainements en 2015 malgré un effectif réduit par de multiples blessés en cette fin d’année.
Le président affiche aussi le calendrier des manifestations du club à venir avec entre autres les après-midi jeux de cartes les 11, 18 et 25  janvier, avec un soirée tarte flambées-pizzas le 18 janvier et  l’après-midi théâtrale le 1er février.

Au courant de la soirée, le Père-Noël a fait son apparition pour le plus grand bonheur des enfants et leur a remis un petit sachet de friandises.
Grâce peut-être à cette ambiance conviviale jusque tard dans la nuit, les joueurs du FCM ont réussi le lendemain à se qualifier pour la première fois depuis 1998 pour les 1/8èmes de finales de la coupe du crédit mutuel Ouest.12NoelFCM2.jpg

L’année se termine donc tout en beauté du côté du club..

Publié le 24/12/2014 @ 16:09  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
La fête de Noël des Aînés  -  par Christine_Schmitt

12Noel01.jpgLa fête de fin d'année des Aînés

La traditionnelle fête de fin d’année en l’honneur des aînés de la commune s’est tenue dimanche dernier à la salle polyvalente.

Le Maire et ses adjoints, le pasteur et les conseillers presbytéraux  ont accueillis tous ceux ayant passé le cap des 70 ans et au grand bonheur des initiateurs ils étaient pratiquement tous présents. 
Le Maire, René Schmitt, heureux de voir tout le monde en si bonne forme leurs a souhaité de pleinement profiter de cette journée finalement bien chargée.

L’accueil musical a été assuré par David et Thomas Antoni avant les mots de bienvenue.  Le Maire a remercié tous les électeurs pour la confiance qu’ils ont témoigné en mars dernier au conseil municipal en place et a évoqué les différents projets du moment et futurs de la commune. Une pensée à ceux qui ne pouvaient  être présents et à ceux qui nous ont malheureusement quittés à tout jamais au cours de cette année a clos son discours. La parole a ensuite été donnée au pasteur Koeniguer pour quelques messages et la prière d’avant le repas.
L’après-midi a été agrémentée par la venue des enfants de l’école du dimanche entourés de leurs monitrices qui ont présenté des chants, lectures et interludes musicaux.  Après un premier essai au théâtre alsacien par des enfants du village l’année passée, ils ont tout simplement souhaité concrétiser leurs débuts par la présentation d’une nouvelle pièce.
Edith Jund, membre d’un groupe théâtral et aussi conseillère municipale, les a tout naturellement pris en mains en leur trouvant une pièce à leur portée et en la mettant en scène avec eux.
C’est comme cela que nos artistes en herbe, après quelques semaines de répétitions, nous ont présentés « a Schüelstund luschtig un bunt» (une classe amusante). La scène a été transformée en une salle de classe du 7 décembre 1965 avec 8 élèves, un inspecteur, un parent d’élève et l’institutrice pour un résultat grandiose.
Dix enfants entre 7 et 13 ans qui ne manqueront pas de la représenter. Cette belle journée autour d’un repas, d’échanges, de retrouvailles et de moments de détentes dédiés aux ainés  s’est terminée en fin d’après-midi par la remise d’une petite attention pour chacun d’entre eux. 

D'autres photos de l'événement

12Noel02.jpg 12Noel03.jpg
12Noel04.jpg 12Noel05.jpg

Publié le 22/12/2014 @ 10:29  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
St Barbe 2014, une cuvée particuliere  -  par Christine_SCHMITT

12SteBarbe.jpgType the title here

Les sapeurs-pompiers de la section Bischholtz/Mulhausen se sont retrouvés ce samedi pour leur traditionnelle fête de la Sainte-Barbe.
C'est dans un restaurant des alentours que l'amicale a invité l'ensemble des sapeurs-pompiers actifs et vétérans avec les maires et adjoints des communes respectives ainsi que leurs conjoints. Ils ont honoré leur patronne, mis à l'honneur un membre décoré et retracé l’année écoulée.
Le président de l’amicale de Mulhausen, Martial Lerley, a souhaité la bienvenue aux convives présents après quoi il a fait observer une minute de silence en mémoire de leurs camarades disparus en services. Il a rappelé dans son mot d’accueil les devises et valeurs fortes de leurs engagements ainsi que la coopération étroite entre leurs deux amicales.
Michel Reinhardt, adjudant-chef et responsable de la section a ensuite  relaté le nombre d'intervention, dix pour 2014, majoritairement pour secours à personne. Sauf  le feu de grange au centre de Bischholtz qui heureusement n'a pas fait de victime mais de gros dégâts matériels et qui les a tenu en haleine une grande partie de la nuit. Il a remercié l’ensemble des sapeurs-pompiers actifs pour leur implication dans les formations acquises et la participation aux manœuvres durant l'année 2014 dont celle à la ferme Miller de Bischholtz avec une équipe du centre de secours d’Ingwiller.

Laurent Strub de Mulhausen a été promu au grade de Caporal, grade qui correspond à la fonction de chef d'équipe, fruit de la formation qu'il a validé avec succès.

La parole a ensuite été donnée aux maires respectifs de Bischholtz et Mulhausen, Jaqueline Leonhart et René Schmitt, qui ont félicité le tout jeune gradé avec pour espoir que cette équipe de proximité se perpétue.
Ils ont souligné le bon fonctionnement de la coopération intercommunale du corps et ont encouragé les deux JSP présents à poursuivre dans cette voie. Relevant que le constat sur l’effectif reste néanmoins mitigé puisque aucun nouveau jeune ou autre bénévole n’a rejoint le corps en 2014. Les convives ont ensuite fêté la Ste Barbe dans une ambiance chaleureuse autour d’une bonne table.

Publié le 15/12/2014 @ 20:13  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
Histoire et gourmandise  -  par Doris_Delor

11Cochonailles.jpgHistoire et gourmandise

Récemment, l'Amicale des Ainés de Mulhausen et Environs avait invité ses membres et sympathisants pour leur dernière  sortie de l’année.

Traditionnellement c’est le rendez-vous des cochonnailles, très prisé  par les participants.

Fort de 41 personnes, le groupe a d’abord consacré la matinée au  musée du Pays de Hanau à Bouxwiller. Le musée a  été inauguré l'année dernière après d'importants travaux de transformation et de rénovation.

La visite a débuté dans la chapelle castrale intégrée au musée. Un intéressant diaporama représentait le château de Bouxwiller à l'époque de sa splendeur au temps des Hesse-Darmstatt. La projection a retracé la beauté des parcs agrémenté de fontaines, colonnades et statues diverses, et abritant aussi une orangerie, une faisanderie et des potagers.

Ensuite le groupe est monté dans les différents étages. Au 3ème niveau ils ont découvert les particularités du Bastberg avec ses richesses géologiques, l'exploitation de son sous-sol, le tout sur fond de légende lié aux sorcières hantant les lieux. Les remarquables éléments de la charpente d'origine étaient impressionnants. La partie de l'exposition représentant les arts et traditions populaires du Pays de Hanau a le plus captivé les participants. Bien des éléments leur rappelait leur jeunesse. La visite a été une découverte pour eux, ils ont apprécié la qualité muséographique du lieu.

Ensuite, destination La Hoube. Le trajet était agréable, les belles couleurs de l'automne illuminaient le paysage. De succulentes cochonnailles attendaient les excursionnistes. Tous les convives ont fait honneur à ces plats rustiques

Publié le 28/11/2014 @ 18:36  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ] 10 pages suivantesSuivantFin
Rubriques

Fermer De nos concitoyens

Fermer Bi uns - Chez nous

Fermer Lu dans les DNA

Fermer Eglise

Fermer Necrologie

Fermer De nos associations

Derniers billets
Derniers commentaires
Archives
07-2017 Août 2017 09-2017
L M M J V S D
  01 02 03 04 05 06
07 08 09 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
Billets des amis
Vous êtes ici :   Accueil > Votre chronique
 
 
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre code secret


  Nombre de membres 5 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
 ↑  
Nous...
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
hk2WCG
Recopier le code :
Abonné
( personne )
Snif !!!
 ↑