Votre chronique
Tous les billets
DébutPrécédent10 pages précédentes [ 31 32 ] SuivantFin
Un culte en chansons  -  par DD

Un culte en chansons

La paroisse de Schillersdorf-Mulhausen avait convié, récemment, à sa traditionnelle fête paroissiale. Une fête qui a lieu alternativement dans les deux villages.
 Cette année, c'était au tour de Mulhausen d'accueillir les festivités. De nombreux paroissiens se sont donc retrouvés, jeudi de l'Ascension, à l'église pour un très beau culte, rehaussé de nombreux chants.
 La chorale - sous la direction de Roseline Koeniguer - ainsi que les membres de l'église des enfants - avec leurs monitrices et Nathalie Antoni à la guitare - avaient préparé leur participation à cette fête. Pour leur première prestation ensemble, ils ont interprété un canon et un cantique. Quant à la chorale, elle a encore chanté un cantique et un gospel.
Avant la fin du culte, les membres de la chorale ont réservé une petite surprise à Mme Koeniguer. Ainsi, Pierre Guerrier a trouvé les mots justes pour la remercier de faire partager son plaisir de chanter et sa patience lors des répétitions. Pour tout cela, Roseline s'est vu remettre un bel arrangement floral. 
 

Convivialité

A l'issue du culte, les paroissiens se sont retrouvés à la salle polyvalente pour le déjeuner. 140 personnes ont participé au repas suivi d'une après-midi conviviale. Les adultes ont pris part à une tombola et les enfants ont été pris en main par Patrick Antoni et Serge Kuhm.
 
Édition du Jeu 4 juin 2009
Publié le 04/06/2009 @ 22:30  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut

Mulhausen vainqueur !  au concours de pêche de Menschhoffen

Le traditionnel concours de pêche de Menchhoffen a eu lieu le 2e dimanche de mai. Ce jour-là, quelque 90 pêcheurs se sont retrouvés autour de l'étang.

 
Le matin, la plui
e et le vent ont fait craindre le pire aux responsables de l'association de pêche, organisatrice de l'événement. Heureusement, la météo a été plus clémente l'après-midi, du moins jusqu'à la fin du concours.
 Les truites étaient au rendez-vous dès les premières minutes de la première ronde. En voyant son fil se tendre brutalement, sa canne se courber, l'un des pêcheurs s'est exclamé : « C'est une truite, elle est énorme. Passes moi l'épuisette ! » Le poisson se débattait bien, en emmêlant au passage les lignes que les imprudents pêcheurs voisins n'avaient pas retirées hors de l'eau.
 Tout au long du
concours les prises étaient nombreuses et la majorité des participants étaient satisfaits. C'est du moins ce qu'ils affirmaient en passant au comptoir de la buvette pour se restaurer et se désaltérer.
 Après le concours des sociétés et l'averse qui s'est abattu sur les pêcheurs, c'était le moment attendu de la distribution des récompenses. Les pêcheurs les plus méritants ont gagné des prix de valeurs et de magnifiques trophées. La bonne organisation, menée par les responsables, a permis à tout ce monde de rentrer satisfait.


Palmarès

Carpes : 1er prix, Bergantz, Uhrwiller. Truites : doublé de Mulhausen avec Glaser ( truite de 64.6 cm), puis Willem (62 cm).
Concours de société : Mulhausen I s'est distingué en capturant pour 3.5 kg de poissons.

2e : Gundershoffen (3.3 kg). 3e : Sparsbach (2.180). 4e : Ingwiller I (1.980 kg). 5e : Ingwiller II (1.810 kg).


Edition DNA du Jeu 21 mai 2009

Publié le 21/05/2009 @ 15:03  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
Concours de pêche  -  par DD

De quelle taille est la truite ?

L'association des pêcheurs de Mulhausen a organisé dimanche 3 mai son concours de pêche annuel.
Ils étaient 97 amoureux de la gaule à participer au concours par un temps agréable. Les amis et sympathisants ont surtout rallié les abords de l'étang en soirée pour profiter du buffet bien garni. Les tickets de tombola ont trouvé preneurs ; les parieurs ont dû estimer la longueur d'une truite vivante dans un aquarium. La truite mesurait 63,9 cm et les gagnants ont été très proches du résultat : Gurtner, vainqueur avec 63,8 cm, devant les deuxièmes ex-aequo Urban, Kauffmann et Dietrich avec 64 cm.

Palmarès
 A l'issue du concours, le président Decker a remis les coupes aux gagnants parmi lesquels se trouvaient plusieurs jeunes.
Le palmarès est le suivant.
Truites : 1er Suss 44,5 cm, 2e Schott 43,5 cm, 3e Spielmann 43,3 cm, 4e Weiss 43 cm, 5e Suss 42,5 cm.
Carpes : 1er Hoffmann 3,6 kg, 2e Scherrer 3,1 kg. Tanches : 1er Heninger 25 cm.
Sociétés : 1er Menchhoffen I 9,1 kg, 2e Pfaffenhoffen I 6,1 kg, 3e Pfaffenhoffen II 3,550 kg, 4e Griesbach I 3,350 kg, 5e Bouxwiller 1,8 kg, 6e Copains Mertzwiller 1,650 kg, 7e Menchhoffen II 1,500 kg, 8e Wimmenau II 1,1 kg, 9e Uhrwiller II 0,650 kg, 10e Ingwiller 0,6 kg.
Édition DNA du Sam 16 mai 2009
Publié le 16/05/2009 @ 22:45  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
Nos confirmants  -  par DD

 

 

 

 

 

 

 

Jours de fête

A la paroisse protestante de Schillersdorf-Mulhausen a été célébrée la confirmation de six jeunes en présence de leurs familles, parrains et marraines. Le culte commun de présentation des confirmants du consistoire avait eu lieu en mars à l'église de Pfaffenhoffen. La cérémonie de la confirmation s'est déroulée le 26 avril à Mulhausen et le 3 mai à Schillersdorf. Chaque culte a été célébré par le pasteur Renaud Koeniguer avec la participation active des six confirmants pour la liturgie, les prières et leur engagement.

dna1305.gifCes cultes de fête ont été agrémentés par la chorale sous la direction de Roselyne Koeniguer et la profession de foi chantée par les confirmants. Après la bénédiction, les membres du conseil presbytéral ont accueilli les jeunes dans la communauté paroissiale.

Les confirmants de Mulhausen sont Valentin Kuhn, Emilie Matter, Morgane Schneider. Ceux de Schillersdorf, Florian Luckel, Aline Riehl, Léa Sold.

Édition du Mercredi 13 mai 2009
Publié le 13/05/2009 @ 15:53  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
Cérémonie du 8 mai  -  par DD
Le maire de Mulhausen René Schmitt et les membres du conseil municipal ont invité à la cérémonie de commémoration du 8 mai 1945 au monument aux morts.

Le maire a relaté les pages douloureuses vécues durant ces années de guerre, en particulier la difficile incorporation de force dont il reste quatre témoins à Mulhausen : Jacques Strub, doyen du village, Charles Strub et Alfred Muhr (habitant Bischholtz), tous trois présents à la cérémonie, et Philippe Schmitt empêché pour raisons de santé. Pour les adolescents, la présence des anciens a montré concrètement que ce terrible conflit n'était pas aussi loin qu'ils le pensent souvent.

dna1205.gifLe maire a lancé un appel en faveur de la paix, où il n'y a pas de place pour les violences commises par les casseurs, comme lors des récentes manifestations anti-OTAN à Strasbourg.

Une gerbe en hommage aux victimes de toutes les guerres et aux combattants survivants a été déposée par les adjoints Philippe Riehl et Pierre Koehl. Un moment d'intense émotion a conclu la cérémonie avec la sonnerie aux morts et la levée des couleurs. Le verre de l'amitié a rassemblé tous les participants sur le parvis de l'église.

Édition DNA du Mardi 12 mai 2009

Publié le 13/05/2009 @ 15:51  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
Noces d'or des Epoux Schmitt  -  par DD

Noces de diamant pour Philippe et Madeleine

Philippgifgife et Madeleine Schmitt, de Mulhausen, ont fêté leurs noces de diamant le 22 avril. Que de joies et de peines partagées en six décennies de vie commune ! Leur fils René Schmitt, maire de la commune, et les adjoints Ph. Riehl et P. Koehl leur ont présenté les félicitations pour ces soixante années de mariage. Ils leur ont offert un arrangement floral au nom de la commune.
M. et Mme Schmitt sont nés tous les deux à Mulhausen, Philippe le 20 octobre 1924 dans la famille de Georges Schmitt et Madeleine née Riehl et Madeleine le 20 juillet 1928 au foyer de Georges Eber et Catherine née Léonhart. Philippe a grandi en compagnie d'un frère et Madeleine d'une soeur.
Le 22 avril 1949, ils se sont mariés à Mulhausen. De leur union sont nés deux enfants : Denise réside en Espagne à Lloret del Mar et René a fondé son foyer à Mulhausen avec Christine née Schmidt, originaire d'Offwiller. Trois petits-enfants font la fierté et le bonheur de leurs grands-parents.
Dès leur jeune âge, Philippe et Madeleine Schmitt ont travaillé dans l'agriculture. Dynamiques, ils ont développé l'exploitation familiale, fait partie des instances agricoles, créé un gîte rural et participé avec succès au concours des fermes fleuries.
Seule la guerre a tenu M. Schmitt loin du village. Il a été enrôlé dans l'armée allemande en 1942, pour n'en revenir que le 2 novembre 1945.
Philippe Schmitt s'est fortement impliqué dans la vie locale, notamment au corps des sapeurs-pompiers de 1953 à 1981. En mars 1965 il est entré au conseil municipal, adjoint au maire de 1977 à 1989. Il est très fier que son fils suive sa voie : après trois mandats d'adjoint il est maire de Mulhausen depuis mars 2008.
Mme Schmitt n'est pas en reste, animatrice de l'amicale des aînés puis présidente de 1996 à 2007.
Les jubilaires ont connu de gros problèmes de santé ces dernières années. Si Madeleine est plus fragile, Philippe s'intéresse toujours au jardin. Ils sont heureux d'avoir pu rester ensemble jusqu'à leurs noces de diamant et se soutiennent mutuellement, entourés des soins constants de la famille de René.
DNA, 5 mai 2009
Publié le 05/05/2009 @ 18:31  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
Marche de printemps  -  par DD

Une agréable marche de printemps

 
C'est avec plaisir que Mulhausen a renoué le 19 avril dernier avec une marche de printemps organisée par l'association Sports et loisirs.
Après la pluie de la veille, du brouillard au réveil, un soleil providentiel a baigné le parcours.
Environ 70 marcheurs se sont retrouvés au départ à la salle polyvalente, regroupant villageois, amis et connaissances.
La marcheuse la plus âgée avait 75 ans, venait de Bischholtz. La plus jeune, 5 ans, venait de Schweighouse-sur-Moder
marche.gif
La petite troupe a foulé les chemins environnants de Mulhausen. Durant deux bonnes heures, ce parcours de collines, offrant des vues panoramiques sur les villages des alentours et le château de Lichtenberg, a permis de prendre un bon bol d'air pur.
Un point de ravitaillement, installé à mi-parcours à Schillersdorf, a été le bienvenu. Tout était apprécié, les rafraîchissements comme les boissons chaudes, le gâteau et les sucreries.
Après l'effort, rendez-vous à la salle polyvalente pour les marcheurs et tous ceux qui s'étaient joints aux sportifs pour une délicieuse soupe aux pois. 110 adultes et 20 enfants ont fait honneur au repas et aux gâteaux.
DNA, 26 avril 2009
Publié le 26/04/2009 @ 23:27  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
Une nouvelle convention entre les associations et la Commune  -  par DD

Une nouvelle convention

L'assemblée générale de l'ASL de Mulhausen a récemment eu lieu. A l'ordre du jour, la signature de plusieurs conventions, notamment celle entre l'ASL et la municipalité.
Après les traditionnels mots d'accueil, la partie statutaire. Le secrétaire Laurent Strub a ainsi lu le procès-verbal de l'assemblée 2008. Dans la foulée du bilan financier, de celui de la location de la salle, le président Jean-Paul Jund a fait le point sur le fonctionnement général de l'ASL, des différentes manifestations et des investissements réalisés tels l'équipement de la nouvelle salle.
 Le président a présenté les projets 2009. Côté manifestations, les membres de l'ASL seront de service lors de la rencontre intercommunale des aînés. Ils participeront à la marche printanière, aux jeux inter-village à Schillersdorf, aux soirées pétanque, à la fête de la musique, au messti ou encore à la soirée beaujolais nouveau. Au niveau des investissements, le président a annoncé la modification du chauffage, de la chambre froide, de la porte coulissante ou encore la rénovation des WC.
 
Bonne coopération
 Le maire de Mulhausen, René Schmitt, a de son côté rappelé que l'année 2008 a été riche en événements. « Cela prouve la vitalité de l'association et la disponibilité de ses membres. » Il s'est également dit « heureux de pouvoir compter sur l'ASL pour l'animation du village et de la bonne coopération avec les diverses associations ». Et ajoute espérer maintenir les liens privilégiés de l'ASL avec la municipalité.
 Vient le moment important de la soirée, la signature de la nouvelle convention entre la commune et l'ASL. La première convention, relative à la gestion de la salle polyvalente, signée en 1992, étant arrivée à échéance, une nouvelle convention réactualisée a été élaborée et signée entre le maire et le président. Une autre convention a été signée entre le président de l'ASL et les présidents des associations locales, le Football-club, l'amicale des sapeurs-pompiers, l'Association de pêche et de protection des milieux aquatiques (APPMA) et l'amicale des aînés.
DNA, 7 avril 2009
Publié le 09/04/2009 @ 09:44  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
La matinale festive de l'Amicale des Aînés  -  par DD

Belle matinée festive

L'amicale des aînés de Mulhausen et environs a récemment organisé une matinée récréative intercommunale. Un rendez-vous auquel ont été conviés les clubs des villages voisins d'Obermodern, Uhrwiller et Zutzendorf ainsi que des amis et sympathisants.
Depuis des semaines, les préparatifs allaient bon train autour du président Pierre Vogler et d'Erna Heller, l'infatigable animatrice. Ensemble, ils ont décidé de concocter un programme agréable et de surprendre les invités.
 
 La salle polyvalente était joliment décorée aux couleurs du printemps. Y trônait la magnifique tour Eiffel miniature réalisée par des membres de l'amicale lors de leur participation au défilé du messti 2008.

 Tous les participants ont fait honneur au succulent repas servi par l'équipe de bénévoles bien rodés de l'association sport et loisirs (ASL).
 Au cours de l'après-midi, place à la partie récréative : Alfred Muhr, vice-président de l'amicale, a présenté en quelques vers la réalisation de la tour Eiffel, la chorale constituée pour l'occasion a présenté deux chants et le président de l'ASL a présenté le livre « Histoire et mémoire de Mulhausen » ainsi que le TGV et son record du monde de vitesse.
 
Puis place aux jeunes talents musicaux du village. David et Thomas Antoni, Laura et Chloé Gangloff, Kewin Kuhm, Marion Jund et Amélie Schauli ont maîtrisé des instruments aussi divers que la trompette, flûte traversière, saxophone, guitare et synthétiseur. Leurs prestations rafraîchissantes ont ravi les spectateurs.
 Ensuite, changement de décor, un petit sketch en dialecte, le « Hans im Schnockeloch » local a été présenté. Pierre Vogler et Georges Schauli en ont composé le texte et l'ont interprété selon la mélodie traditionnelle. Pierre Woehl a campé un Hans truculent, un groupe de dames a mimé les étapes de son parcours et de ses caprices. Les applaudissements nourris des invités ont été leur récompense.
 
Après quelques chansons populaires entonnées en choeur l'heure du départ a déjà sonné. Tous étaient ravis de cette belle journée.
 
DNA, 7 avril 2009
Publié le 09/04/2009 @ 09:28  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
Germaine RECEVEUR  -  par DD

Germaine Receveur n'est plus

Le glas vient de sonner pour la première fois à Mulhausen en ce début d'année, pour annoncer le décès de Germaine Receveur. Tous la savaient fragile, et c'est avec tristesse que les villageois ont appris son décès le 5 mars à l'âge de 85 ans. Mme Receveur, née Woehrlé, avait vu le jour le 19 novembre 1923 à Strasbourg où elle a grandi en compagnie d'un frère. Le 28 mars 1947, elle a épousé Edmond Receveur à Sainte-Marie-aux-Mines. De leur union sont nés deux enfants : un fils Serge et une fille Patricia. Deux petits-enfants avaient fait la joie de leur grand-mère. Malheureusement, le décès brutal du petit-fils a été un coup particulièrement dur pour Germaine Receveur.
 
Mme Receveur avait effectué toute sa carrière professionnelle dans la restauration. Elle a exercé son activité dans différents restaurants strasbourgeois. En 1981, le couple a eu le courage de s'expatrier en Allemagne et a ouvert un restaurant alsacien. Durant 13 ans, ils ont été les ambassadeurs de la cuisine française à Karben (Hesse). En 1994, à l'heure de la retraite, ils ont acheté une maison à Mulhausen. Ils se sont bien intégrés au village et se sont fait des amis au club des aînés.
En mars 2007, M. et Mme Receveur ont eu la grande joie de fêter leurs noces de diamant. Depuis quelques mois, la santé de madame s'était dégradée. Son époux l'a entourée de soins constants et l'a accompagnée jusqu'à ses derniers instants à l'hôpital.
Le pasteur Koeniguer a célébré le culte d'adieu à l'église de Mulhausen le mardi 10 mars.
Publié le 19/03/2009 @ 22:49  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
DébutPrécédent10 pages précédentes [ 31 32 ] SuivantFin
Rubriques

Fermer De nos concitoyens

Fermer Bi uns - Chez nous

Fermer Lu dans les DNA

Fermer Eglise

Fermer Necrologie

Fermer De nos associations

Derniers billets
Derniers commentaires
Archives
11-2017 Décembre 2017 01-2018
L M M J V S D
        01 02 03
04 05 06 07 08 09 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Billets des amis
Vous êtes ici :   Accueil > Votre chronique
 
 
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre code secret


  Nombre de membres 5 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
 ↑  
Nous...
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
4EDGYa
Recopier le code :
Abonné
( personne )
Snif !!!
 ↑