Votre chronique
Tous les billets
DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ] 10 pages suivantesSuivantFin
Culte de rentrée  -  par Christine

1709CultRentree.jpgCulte de rentrée du 10 septembre 2017

Le mois de septembre rime avec rentrée, rentrée scolaire, rentrée professionnelle mais aussi rentrée paroissiale. Chaque année à cette période c’est l’occasion de se retrouver pour le culte de rentrée qui marque un nouveau départ après les grandes vacances et le début d’une nouvelle année scolaire. Dans les écoles on change d’emploi du temps et de niveau de classe. C’est logique : chacun a grandi et mûri. Des matières nouvelles sont mises à l’étude, plus difficiles. En l’Eglise, des matières, telles que les langues, les sciences de l’observation ou encore l’éducation physique, sont également étudiées et expérimentées mais sous une autre forme. Il est primordial que chacun, quel que soit son âge et quelle que soit sa profession, apprenne à saisir la portée de ses mots, à observer les idées des autres ou encore à persévérer dans ses projets avec l’Eglise. De nombreux petits conseils donnés par le Pasteur Renaud Koeniguer dans sa méditation, qui permettront aux nouveaux catéchumènes une bonne organisation de l’emploi du temps à la lumière de l’Evangile !

Un culte à la fois sérieux mais également festif grâce à la participation de l’Eglise des enfants, qui reprend ses rencontres le dimanche 24 septembre 2017 à la mairie de Schillersdorf. Tous les enfants de la paroisse de Schillersdorf/Mulhausen scolarisés à partir du CP sont cordialement invités à découvrir la multitude d’activités proposée par les monitrices. Quant à la chorale paroissiale, elle reprend le jeudi 14 septembre à 20h15 également à la salle de la mairie de Schillersdorf. Appel est lancé à ceux et celles qui souhaitent découvrir le chant. En fin de culte les huit nouveaux catéchumènes se sont vu remettre « Ze Bible » qui les accompagnera durant les 3 années de catéchisme qui les mènera à la Confirmation.

Les catéchumènes de g.àd. : Lorine Langenecker, Manon Krapfenbauer, Mylène Vogler, Romane Piquemal-Tabou, Baptiste Koehl, Clara Ledogar,  Romain Philipps, Yann Burckel, le pasteur Renaud Koeniguer

Publié le 27/09/2017 @ 18:00  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
Françoise et Hubert DE GAIL  -  par Christine

1709-Franeoise-et-Hubert.jpgNoces de palissandre des époux DE GAIL

 Françoise et Hubert De Gail sont très heureux de pouvoir compter 65 années de vie commune. Le maire René Schmitt et ses adjoints Philippe Riehl et Pierre Koehl n’ont pas manqué de les honorer et  marquer cet évènement.  

Hubert De Gail est né le 28 novembre 1927 à Eclaron (Haute Marne) au foyer de Henri De Gail et Marie-Louise née De Baillon. Sixième d’une famille de sept enfants, il grandit entouré de quatre frères et deux sœurs. La famille vivait à Eclaron et venait pendant les grandes vacances à Mulhausen. Durant la guerre, le domaine réquisitionné par l’armée allemande avait souffert des combats et la maison était endommagée. La famille De Gail est revenue s’installer en Alsace, à Plobsheim dans un premier temps, puis à Mulhausen en 1949.

Hubert De Gail ne reprit véritablement le flambeau de l’exploitation agricole de leur domaine qu’au moment de son mariage. Le 30 août 1952 il a épousé à Pouilly sur Meuse Françoise La Marle. Elle est née le 26 septembre 1928 à Pouilly sur Meuse au foyer de Jacques La Marle et Hélène Chottin. Troisième de cinq enfants, elle a grandi en compagnie de quatre frères.

 De leur union sont nés cinq enfants : Marie-France, André, Michel, décédé prématurément à l’âge de 38 ans, Pierre et Odile. Six petites-filles, deux petits-fils, un arrière-petit-fils font leur joie et fierté, et s’y rajouteront bientôt deux autres.

 Durant ces 65 ans de vie commune les jubilaires ont partagé beaucoup de joies et de peines. M. et Mme De Gail ont travaillé sans relâche à l’agrandissement et à la modernisation de leur exploitation. En 1970, alors que l’épidémie de rage progresse en Alsace, le décès d’une vache de leur élevage les oblige à subir un vaccin antirabique. Hubert De Gail est frappé de paralysie totale, le vaccin inoculé appartenant à un lot défectueux. De longs mois d’hospitalisation et de rééducation l’ont immobilisé. Au bout de plusieurs années il a recouvré petit à petit l’usage de ses membres tout en gardant de lourdes séquelles. Avec courage et ténacité il a repris peu à peu le jardinage, la conduite d’un tracteur et d’une voiture. Son épouse a vaillamment assuré la marche de l’exploitation, aidée par ses beaux-frères et des agriculteurs voisins jusqu’à ce que leur fils André prenne la relève en 1973.

Malgré des soucis de santé, le couple peut rester côte à côte  dans sa résidence principale entouré de la famille d’André et secondé au quotidien par des intervenants extérieurs.

Publié le 19/09/2017 @ 18:51  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
Journée récréative du Conseil municipal  -  par Christine

1707CM-StVit.jpgLa traditionnelle sortie du Conseil municipal

La traditionnelle sortie annuelle du 14 juillet a emmené le conseil municipal de Mulhausen en proche Moselle dans le pays de Lutzelbourg.

La première étape a été le rendez-vous au plan incliné d’Arzviller où le groupe avait réservé le circuit en vedette qui permet d'emprunter l’ascenseur à bateaux, d'effectuer une promenade  sur le canal aval jusqu'à l'entrée de l'ancien canal supprimé par la construction de l'ouvrage, et de revenir au point de départ en franchissant à nouveau le dénivelé de 44,55 mètres suivie de la visite commentée de la salle des machines. Midi avait déjà sonné quand le groupe est reparti pour traverser cette région vallonnée et forestière afin de rejoindre le restaurant Zollstock à la Hoube où Mulhausen est bien connu grâce à la sortie cochonnailles organisée par le club des ainés depuis de nombreuses années.
Après un déjeuner copieux, promenade digestive au rocher du Dabo et visite de ce site exceptionnel qui se dresse fièrement au cœur du massif vosgien. Du haut de ses 664 m, il a offert un panorama remarquable tant sur le plateau lorrain que sur la ligne bleue des Vosges.
Le groupe est ensuite retourné au pied du plan incliné pour une  descente en luge alpine, pour le plus grand plaisir des petits et grands amateurs de sensations, suivi de la visite de la cristallerie Lehrer attenante au site.  

Sur le chemin du retour en cette belle  fin d’après-midi où le soleil s’est montré généreux, une balade qui mène à la grotte St Vit près de Saverne a été proposée par Elisabeth. Elle a ainsi fait découvrir ce magnifique jardin alpestre composé de plates-bandes florales disposées en terrasses situé sur un promontoire rocheux, ce dernier offrant  une vue imprenable sur la plaine d'Alsace et les ruines des Châteaux du Haut-Barr et du Géroldseck. En contrebas, une grotte aménagée en Chapelle, dans laquelle un autel en pierre de taille moderne est érigé en l'honneur de Saint-Vit.

Après cette journée bien remplie qui a ravi tous les participants, ils se sont retrouvés à la salle polyvalente de Mulhausen pour honorer le repas du soir concocté par Bernard.

Publié le 05/08/2017 @ 10:55  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
M. Edmond RECEVEUR  -  par Christine

1707Receveur.jpgEdmond RECEVEUR fête ses 90 ans

Le doyen du village Edmond Receveur vient d’avoir la joie de fêter son 90ème anniversaire. C’est avec plaisir qu’il a reçu ce jour-là, le maire René Schmitt accompagné de ses adjoints Philippe Riehl et Pierre Koehl venus l’honorer, le féliciter et lui offrir une corbeille garnie au nom de la municipalité.

Le jubilaire est né le 22 juillet 1927 à Sainte-Marie-aux-Mines. Le 28 mars 1947 il a uni à sa destinée à Germaine Woerhlé à Sainte-Marie-aux-Mines où le couple s’est installé durant une quinzaine d’années. De leur union sont nés deux enfants : un fils Serge, installé à Bordeaux et une fille Patricia qui s’est récemment expatriée au Canada. Deux petits-enfants et deux arrière-petites-filles ont agrandi le cercle familial. Malheureusement le décès brutal du petit-fils a été un coup particulièrement dur pour le couple.

Alors qu’après sa scolarité il avait appris le métier de banquier, Edmond Receveur a suivi son épouse dans la restauration où il a effectué tout le reste de sa carrière. D’abord dans différents restaurants strasbourgeois, dont l’ « Aubette ». Ensuite le couple a pris un nouveau départ en 1981 et ouvert un restaurant alsacien en Allemagne où ils ont été les ambassadeurs de la cuisine française à Karben (Hesse) durant  13 ans.

Lorsque l’heure de la retraite bien méritée a sonné ils ont acheté une maison à Mulhausen pour s’y installer en 1994. Ils se sont très bien intégrés au village et ont régulièrement participé aux rencontres de l’Amicale des Aînés de Mulhausen et environs, dont Edmond Receveur fait toujours partie.

Le couple avait été heureux de fêter ses noces de diamant le 28 mars 2007. La maladie de son épouse qu’il a entourée de toute sa sollicitude a été une période difficile et son décès le 5 mars 2009 l’avait laissé désemparé. Malgré quelques soucis de santé, il est toujours indépendant, prend sa voiture et assure son quotidien entouré de quelques personnes bienveillantes qui l’épaulent dans les travaux d’entretien intérieur et extérieur de sa maison.

Publié le 05/08/2017 @ 10:49  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
14 Juillet, fête nationale  -  par Christine

1707FetNat.pngCérémonie de commémoration du 14 juillet

La municipalité a invité les concitoyens à se retrouver à la salle polyvalente de Mulhausen pour la commémoration de la fête nationale et ils étaient nombreux à faire le déplacement.

Le Maire a  souhaité la bienvenue à tous et plus particulièrement aux nouveaux « Mielhieser » qui ont fait le choix de s’installer à Mulhausen en leur souhaitant une intégration rapide et pérenne.

Le discours du maire a été très politique, un 14 juillet 2017 pas comme les autres qu’il a qualifié d’année de rupture. Une rupture avec la politique, une rupture avec les institutions, une rupture des acquis. « Les Français se sont exprimés pour le changement  par la voie des urnes. En 1789, ils avaient choisi les armes, à l’époque le vote n’existait pas, et la liberté d’expression était inconnue ou plutôt interdite. [...] Nous avons donc une chance incroyable que nous devons à nos ancêtres qui ont fait la révolution. Grâce à eux nous pouvons changer de pouvoir sans avoir recours à la force ou aux armes » dit le Maire.
Il espère que notre nouveau gouvernement  trouvera les moyens pour nous unir afin de faire revivre en nous cette flamme d’un avenir meilleur.

Le toujours très attendu point sur les dossiers communaux en cours a été dressé avec notamment :

L’avancement du projet de lotissement du Moulin qui porte sur quatre lots,
Une étude sur la protection contre les coulées de boues avec la création d’un bassin de rétention en amont de la rue de la tuilerie et la mise en place de fascines vers Schillersdorf.
Le renouvellement de l’éclairage public avec le soutien de la CCHLPP se poursuivra dans la rue du Blohn.
Déploiement de la fibre optique qui nécessitera des travaux dans toutes les rues pour la pose du câblage.
Des travaux imminents qui doivent être terminés en novembre et qui nécessiteront des réparations de trottoirs.
Le plan local d’urbanisme intercommunal avance, avec le plan paysage qui a été validé, et s’enchaine avec la définition du zonage du ban communal de Mulhausen qui sera présenté lors d’une réunion publique en 2018.

Un grand merci adressé à tous les acteurs locaux qui s’impliquent dans la vie communale tout au long de l’année, au jeune Florian Diviné qui vient d’intégrer la section Bischholtz/Mulhausen après sa formation auprès des jeunes sapeurs-pompiers de Bouxwiller, sans oublier les félicitations aux jeunes qui ont passé et réussi les examens qui leur permettront d'aller vers la vie active ou vers des études plus longues ont clôturé le discours du maire.

Après avoir entonné la Marseillaise, place au verre de l’amitié et à la distribution de la brioche offerte par la municipalité. 

Publié le 25/07/2017 @ 18:17  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
Erna HELLER  -  par Christine

1707EHeller.jpgPour les 85 ans de Mme Erna HELLER...

A l'occasion de ses 85 ans, Mme Erna Heller a accueilli avec grande joie son neveu René Schmitt, Maire de Mulhausen, accompagné de ses adjoints Philippe Riehl et Pierre Koehl. Pour marquer ce grand anniversaire un panier garni lui a été offert de la part de la commune.

Erna Heller a vu le jour le 17 juin 1932, au foyer de Georges Eber de Mulhausen et Catherine Leonhart d'Uhrwiller. Elle a grandi avec une sœur aînée, aujourd'hui décédée. Après sa scolarité, elle a passé quelques années entre Colmar, Rothau et Paris, comme jeune fille au pair.
A l'époque déjà,  ces familles d'accueil partaient en vacances, ce fut donc pour elle l'opportunité de découvrir l'océan et en même temps de se perfectionner en français. Le 19 avril 1958, elle s'est mariée avec Georges Heller, boulanger du village.

Le couple s'est installé dans la maison natal de l'époux et a continué de gérer la boulangerie, qui à l'époque consistait essentiellement à cuire la pâte pétrie par les villageois pour leur propre consommation. En parallèle le couple s'est également occupé d'une petite exploitation agricole familiale. Ce n'est qu'en 1967 que la boulangerie a connu son essor avec   la construction d'un nouveau local et en se transformant en boulangerie-épicerie-tabac.                           
Activité que le couple a exercée jusqu'à sa retraite.

De leur union sont nées trois filles, Suzanne, Christiane et Claire. Trois petits-enfants et six arrière-petits-enfants sont venus agrandir le cercle familial. Le 08 mai 1991, Erna a malheureusement dû affronter le décès brutal de son mari à l'aube de sa retraite. En 2007, elle a également été très affectée par  le décès accidentel de son arrière-petit-fils, Anthony, âgé de 7 ans.

En 1996, elle a rejoint le Club des Ainés de Mulhausen et environs. En 2000, le poste de trésorière lui a été attribué et en 2002 s'est rajouté le poste d'animatrice ; sa fonction d'animatrice lui procurait toujours beaucoup de plaisir et de satisfaction. Ce n'est qu'au printemps de cette année, qu'elle a décidé de prendre du recul et de passer la main aux jeunes « retraités ».
Elle assiste toujours encore aux rencontres mensuelles et aux différentes sorties. Sa passion était les voyages longs et moyens courriers et encore aujourd'hui, elle part  régulièrement en vacances, avec les Voyages Mugler. Elle pratique régulièrement la marche à pied, si le temps le permet, et surtout aime s'occuper de son jardin, qu'elle bichonne tous les jours.

Pour son grand soulagement, elle apprécie la présence de sa fille Claire et de son gendre Jean-Philippe, qui ont élu domicile dans la maison familiale.

Publié le 17/07/2017 @ 11:29  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
Le bal des Terminales du Lycée Adrien Zelle  -  par David_Antoni

1707Bal-des-terminals.jpgAdieu Lycée....

A Mulhausen a eu lieu le Bal des Terminales du lycée Adrien Zeller de Bouxwiller.
Organisée par Paul Oberlin et David Antoni aidés par quelques camarades et par l'Animation Jeunesse du Pays de Hanau, la soirée a été l'occasion pour les bacheliers de se retrouver et de célébrer l'obtention du diplôme tant convoité.

L'amitié et la camaraderie étaient au rendez vous et les avis sont unanimement positifs. Cette soirée clôture la période lycéenne des ces jeunes et marque le début de leur l'entrée dans le monde étudiant.
La fraternité les liant les uns aux autres les rassemblera certainement à nouveau dans quelques mois ou quelques années, pour se donner des nouvelles et revoir d'anciens camarades.

Petit rappel : millésime 2017 au Lycée Adrien-Zeller :  174 candidats se sont présentés à l’examen du baccalauréat au lycée Adrien Zeller. A l’issue des épreuves du 2nd groupe (rattrapage), nous constatons un taux de réussite de 100% en bac technologique et de 96,67% en bac général, pour un taux de réussite global de 97,13%. 

undi soir à Mulhausen a eu lieu le Bal des Terminales du lycée Adrien Zeller de
Bouxwiller. Organisée par Paul Oberlin et David Antoni aidés par quelques camarades et par
l'Animation Jeunesse du Pays de Hanau, la soirée a été l'occasion pour les bacheliers de se retrouver
et de célébrer l'obtention du diplôme tant convoité. L'amitié et la camaraderie étaient au rendez-
vous et les avis sont unanimement positifs. Cette soirée clôture la période lycéenne des ces jeunes et
marque le début de leur l'entrée dans le monde étudiant. La fraternité les liant les uns aux autres les
rassemblera certainement à nouveau dans quelques mois ou quelques années, pour se donner des
nouvelles et revoir d'anciens camaradeLundi soir à Mulhausen a eu lieu le Bal des Terminales du lycée Adrien Zeller de Bouxwiller. Organisée par Paul Oberlin et David Antoni aidés par quelques camarades et par l'Animation Jeunesse du Pays de Hanau, la soirée a été l'occasion pour les bacheliers de se retrouver et de célébrer l'obtention du diplôme tant convoité. L'amitié et la camaraderie étaient au rendezvous et les avis sont unanimement positifs. Cette soirée clôture la période lycéenne des ces jeunes et marque le début de leur l'entrée dans le monde étudiant. La fraternité les liant les uns aux autres les rassemblera certainement à nouveau dans quelques mois ou quelques années, pour se donner des nouvelles et revoir d'anciens camarades.Lundi soir à Mulhausen a eu lieu le Bal des Terminales du lycée Adrien Zeller de Bouxwiller. Organisée par Paul Oberlin et David Antoni aidés par quelques camarades et par l'Animation Jeunesse du Pays de Hanau, la soirée a été l'occasion pour les bacheliers de se retrouver et de célébrer l'obtention du diplôme tant convoité. L'amitié et la camaraderie étaient au rendezvous et les avis sont unanimement positifs. Cette soirée clôture la période lycéenne des ces jeunes et marque le début de leur l'entrée dans le monde étudiant. La fraternité les liant les uns aux autres les rassemblera certainement à nouveau dans quelques mois ou quelques années, pour se donner des nouvelles et revoir d'anciens camarades.
Publié le 17/07/2017 @ 11:25  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
Footmania à Mulhausen  -  par Christine

1706Foot2.jpgTout le village joue au foot...

Le 13 porte-bonheur : immense succès pour cette 13 ème édition du village joue au foot

Le week end dernier, le FC Mulhausen a organisé pour la 13ème année consécutive son édition du « village joue au foot – Festi Foot ». En ouverture, le vendredi 16 juin, une rencontre amicale entre les vétérans de Mulhausen/Kindwiller face à leurs homologues d’Ingwiller a été organisée suivi d’un repas convivial après le match.

Le dimanche, le record d’inscriptions a été battu et ce sont 20 équipes d’amis, de collègues, de clubs de football voisins qui ont répondu favorablement à l’invitation lancée par le FCM. Deux demi-terrains ont été tracés sur l’habituel terrain d’entrainement et la compétition à l’accent plus que divertissant a démarré vers 10 h par des rencontres de 6 minutes, chaque équipe disputant 10 matchs au cours de la journée.  La journée a été accompagnée par la sono ambulante ramenée par les « Suff Kombels » qui ont mis l’ambiance, tout comme l’équipe « des Rutscher » qui a installé une bâche en plastique pour organiser un concours de « ventriglisse » sur le terrain d’honneur, au plus grand bonheur des plus petits qui ont pu profiter de la chaleur pour s’asperger d’eau et s’adonner à des parties de glisse.  La pause de midi a été attendue avec impatience pour déguster les 72 coquelets à la broche préparés au feu de bois par l’aviculture Karcher, mais également les très prisés «américains» et autres grillades qui ont ravi les palais.  Après la phase de poules, la finale a vu l’équipe de « Un ferti », un groupe d’amis venus de Weinbourg, l’emporter face à l’équipe « les filles sont gentilles ».1706Foot1.jpg

A l’issue des rencontres vers 19h30, tous ont été remerciés et les meilleurs récompensés. Dans cette ambiance estivale, de fête et de bonne humeur, nul n’avait le désir de se séparer et ils ont été encore très nombreux à s’installer pour prendre le repas du soir, et tous se donner rendez-vous pour les prochains évènements à Mulhausen.

Classement de 1 à 20 des équipes aux noms quelques peu curieux : Un ferti, Les filles sont gentilles, Les filles sont vilaines, Les Giesi, Les retardataires, Les Rutscher, PSV Heineken, Fischbach Team, Beck Chape, Les sudistes, Les schtroumpfs, Kromschoss FC, Les plots, Elevage Karcher, Briseuses de Tibia, Suff Kombels, Staff Osswald, Mario Bross, Les Experts et ASSP Matter.

Publié le 30/06/2017 @ 17:55  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
Culte de fin d'année  -  par Nathalie_et_Edith

1706EglisEnfant.jpgLe culte de fin d'année

« Un bon arbre ne produit pas de mauvais fruits et un arbre malade ne produit pas de bons fruits. On reconnaît l’arbre à son fruit. (Luc 6 : 43) »

Cette parole de Jésus était le thème du culte de fin d’année de l’Eglise des Enfants de la paroisse de Schillersdorf-Mulhausen. Jésus nous invite à prendre conscience qu’il y a des choix à faire. Il nous appelle à développer le respect des autres, la gentillesse, l’envie d’aider celui qui en a besoin.

Ce culte était aussi celui de l’offrande destinée à aider 4 écoles en Inde. Cette offrande veut soutenir un projet porté par « Sel-France » et offrir aux 969 enfants parrainés l’accès aux mêmes outils pédagogiques que ceux utilisés par les écoles privées du pays.

Ainsi, durant tout le culte on a découvert ce pays par les décorations de l’autel (sari colorés, « Jésus » écrit en alphabet tamoul, un palais rappelant le Taj Mahal, des bus fabriqués de boîtes d’œufs et des vaches leur barrant la route… comme c’est souvent le cas dans les villes indiennes !, des noix de coco, des bouquets de menthe et d’épices, des cabas et trousses recyclés à partie de vieilles bâches, etc…), ainsi que par un petit film commenté par Théophile Piquemal-Tabou,  un jeune étudiant du lycée de Bouxwiller, qui a effectué un voyage humanitaire et éducatif en Inde. L’émotion était palpable en voyant la pauvreté de certains habitants, la vétusté des équipements scolaires contrastant avec le sourire et la joie de vivre des enfants.

 Le couloir de l’église était décoré de compositions florales réalisées la veille par les enfants et un arbre rempli de fruits colorés, sur lesquels étaient écrites les qualités que Jésus nous demande de développer, était positionné à côté de l’autel. Ces décors ont été faits le samedi précédant le culte, lors de la traditionnelle sortie de l’Eglise des Enfants. Patricia et Béatrice, 2 paroissiennes bénévoles de l’église de Weisslingen et fondatrices de l’association « Le Jardin des mots », avaient animé ces ateliers et réussi à motiver garçons et filles ! Un grand MERCI à elles et bravo aux enfants pour cette magnifique réalisation multicolore !

Des lectures inspirées d’écrits indiens et plusieurs chants des enfants accompagnés à la guitare, la flûte par Clara Ferreira et la trompette par Yann Burckel ont agrémenté ce culte qui a passé trop vite !

Enfin, comme à leur habitude, les monitrices avaient préparé quelques spécialités indiennes à déguster à la sortie de l’église pour le plus grand plaisir des papilles des paroissiens.

Nathalie Antoni et Edith Jund

Publié le 30/06/2017 @ 17:49  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
La fête paroissiale  -  par Christine

1706FeteParoiss2.jpgFête paroissiale

La paroisse protestante de Schillersdorf/Mulhausen était à nouveau en fête à l’occasion de la traditionnelle fête paroissiale du mois de mai. La journée a débuté avec un culte un peu particulier à l’église de Mulhausen dont le thème a été les 500 ans de la réforme.

Un invité surprise a été annoncée au moment de l’accueil. Mais qui était donc l’invité surprise du jour !
Evidemment Luther en cette année de commémoration et cette journée de rappel des moments importants de son parcours. Inspiré du film « Luther » c’est tout naturellement le pasteur qui a joué le rôle de Martin Luther dans une interview réalisée par « radio réforme », imaginée par le pasteur Renaud Koeniguer et Serge Kuhm, journaliste du jour.

1706FeteParoiss1.jpgSur fonds de projection d’images sur les murs de l’église pour illustrer les propos recueillis, les paroissiens ont pu découvrir les différentes facettes de la vie de Luther. L’entretien préenregistré a été présenté en cinq séquences entrecoupées par de nombreux chants avec la participation de la chorale. Et une ultime touche musicale sur un chant Zoulou a clôturé ce culte très festif.

Les membres de la chorale sont sortis de l’église en cortège sur le chant « Siyahamba » kukhanyeni kwen-khos et ont invité le public à les suivre en chanson.
La chorale a été ovationnée par tous les paroissiens sur le perron de l’église. A l’issue du culte, l’apéritif a été proposé à la salle polyvalente suivi d’un repas pot-au-feu, gâteau et café.

Toujours dans le cadre du renouveau religieux initié par Martin Luther en 1517, le Pasteur a demandé aux paroissiens de trouver la date de la mention du premier pasteur de Schillersdorf/Mulhausen, en l’occurrence Volck Johannes « diener der Kirchen zu Schillersdorf ».
Et c’est au printemps 1554 qu’il a été appelé et a accepté cette fonction pour y planter et faire croître l’évangile, pour y réformer la foi des populations et les détacher du papisme (cf. histoire et mémoire de Mulhausen). Les personnes ayant misé sur la bonne date ou la plus proche ont été récompensées par une riche tombola.

Cette belle journée à la fois instructive et conviviale s’est terminée en fin d’après-midi. 

Publié le 12/06/2017 @ 17:46  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre ?   Prévisualiser...   Imprimer...   Haut
DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ] 10 pages suivantesSuivantFin
Rubriques

Fermer De nos concitoyens

Fermer Bi uns - Chez nous

Fermer Lu dans les DNA

Fermer Eglise

Fermer Necrologie

Fermer De nos associations

Derniers billets
Derniers commentaires
Archives
09-2017 Octobre 2017 11-2017
L M M J V S D
            01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
Billets des amis
Vous êtes ici :   Accueil > Votre chronique
 
 
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre code secret


  Nombre de membres 5 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
 ↑  
Nous...
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
nLLBx
Recopier le code :
Abonné
( personne )
Snif !!!
 ↑